Guide Hachette 2001 

 

Saint Romain Côte de Beaune 1998

*

 

 

Portant également la mention Côte de Beaune comme il en a le droit, ce Saint Romain d'une nuance très claire est sans complexes. Ouvert sur la fraise, le pain d'épice, il ramasse de bonnes cartes avant de relancer le jeu. Ses tanins sont fondus, l'acidité correcte, la persistance réelle et la typicité indiscutable. Agréable et à déboucher maintenant.